b1
   FRANCAIS

> Accueil > La recherche > Portraits de chercheurs > Gautier Hamel de Monchenault

Gautier Hamel de Monchenault

Physicien au Service de physique des particules (IRFU-SPP)

Gautier Hamel de Monchenault est né en 1964. Diplômé de l'École supérieure de physique et chimie industrielles de Paris (ESPCI), titulaire d’un DEA et d’une thèse de l’université Paris 6 en physique des particules, il a complété sa formation de physicien à l’université de Berkeley.

 

 

Membre de la collaboration Babar à Stanford (Californie) depuis sa conception, il a participé (en tant que responsable scientifique de l’expérience à l’époque) à la mise en évidence en 2001 d’une asymétrie matière-antimatière (« violation de CP ») dans les désintégrations du quark « beau ». C’était la vérification expérimentale d’une prédiction théorique (Kobayashi et Maskawa, 1972) récompensée par le prix Nobel de physique 2008.

 

 

G. Hamel de Monchenault est aujourd’hui membre de l’expérience CMS auprès du Grand collisionneur de hadrons (LHC) au CERN, le Laboratoire européen de physique des particules près de Genève.