b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La recherche > Actualités scientifiques de Saclay > Chimie verte : Recycler mieux et plus

Chimie verte : Recycler mieux et plus

14/02/2012

Une équipe de chercheurs de l'Iramis à Saclay vient de mettre au point une nouvelle génération de catalyseurs qui permet de recycler deux déchets industriels en même temps : le CO2 et un sous-produit de l’industrie des silicones, le Poly-methyl-hydro-siloxane. Pour la première fois, ces deux molécules sont valorisées à travers une réaction classique de l’industrie chimique. Elles pourront remplacer avantageusement les réactifs pétrochimiques usuels, avec pour avantage supplémentaire de réclamer des conditions simplifiées pour aboutir aux mêmes produits.

La synthèse de produits chimiques organiques repose à plus de 95% sur l’utilisation de matières fossiles, telles que les hydrocarbures ou le charbon, comme source de carbone. Alors que ces ressources sont destinées à s’amenuiser, le recyclage de déchets chimiques devient une priorité pour assurer une industrie durable.

Une équipe du SIS2M, unité mixte de recherche CEA/CNRS de l'Iramis à Saclay, avait déjà relevé ce défi en octobre dernier, en développant une nouvelle transformation permettant de convertir le CO2 en formamides, une classe de molécules habituellement issue de la pétrochimie et largement utilisée pour la fabrication de textiles, médicaments et colles (voir Recycler le CO2 : une nouvelle approche .) Cependant, la réaction faisait interagir le CO2 avec du silane, sous-produit coûteux de l’industrie de l’électronique et du photovoltaïque.

La même équipe vient d'innover à nouveau en mettant au point cette fois de nouveaux catalyseurs qui permettent de remplacer le silane par un sous-produit de l’industrie des silicones le Poly-methyl-hydro-siloxane (PMHS). Pour la première fois, ces deux déchets industriels sont valorisées à travers une réaction classique de l’industrie chimique et pourront remplacer avantageusement les réactifs pétrochimiques usuels.

Ces catalyseurs de nouvelle génération, issus de la famille des carbènes, sont 2000 fois plus réactifs que ceux précédemment employés, et les conditions de réalisation de la réaction sont simplifiées (température ambiante, pression atmosphérique…). Autre avantage apporté par ces nouveaux catalyseurs : la réaction aboutit à une variété plus large de produits formamides, élargissant les champs d’application de cette méthode innovante.

 

Pour en savoir plus :

Le communiqué de presse commun CEA-CNRS : Chimie verte : une méthode simple et efficace pour le recyclage du CO2.

Le faits marquant en ligne sur le site de l'Iramis.

La publication dans la revue "Journal of the American chemical society"

Le site de l'Iramis : http://iramis.cea.fr/