b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La recherche > Actualités scientifiques de Saclay > De la physique théorique à la santé.

De la physique théorique à la santé.

04/07/2013

De la physique théorique à la santé, n'y aurait-il qu'un pas ? C'est ce qu'on espérer avec le travaux les chercheurs de l'Institut de physique théorique à Saclay. Leur nouvel algorithme de traitement d'image issu de la physique statistique réduit la durée d’acquisition d’images en tomographie par rayons X pour la science des matériaux, et pourrait bien à l'avenir diminuer la dose reçue par les patients avec les scanners en imagerie médicale.

La tomographie par rayons X est une technique d’imagerie utilisée en sciences des matériaux et en médecine. Des rayons X traversent l’objet à analyser suivant différents angles et un détecteur mesure la quantité de lumière non absorbée le long de chaque rayon. Il reste alors à reconstruire une image tridimensionnelle de l’absorption de l’objet.

Cependant, les traitements informatiques courants nécessitent un très grand nombre de mesures pour produire une image fidèle. Pour réduire ce nombre, il est nécessaire d’incorporer à l’algorithme des propriétés d’absorption de l’objet à étudier.

Les chercheurs de l'Institut de physique théorique à Saclay se sont inspirés d’un modèle de physique statistique (modèle d’Ising), décrivant des effets collectifs, comme le ferromagnétisme, à partir d’interactions locales entre particules à deux états. Ils ont développé un algorithme de « passage de messages ». L’algorithme qui en résulte est rapide et se prête à un traitement massivement parallèle.

 
 

Pour en savoir plus :

L’article scientifique dans IOP