b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La recherche > Actualités scientifiques de Saclay > Des milliers de neutrinos sous la mer

Des milliers de neutrinos sous la mer

28/10/2011

Le télescope sous-marin Antares est immergé depuis 2006 au large de toulon à 2500 mètres de profondeur. Ce télescope unique en son genre scrute le ciel au travers de la Terre en détectant des neutrinos. Les observations d'Antares, auxquelles participent les chercheurs du CEA-Irfu à Saclay, aboutissent aujourd’hui à une étonnante carte du ciel.

Représentation sur la voute céleste des directions d’arrivée des muons détectés de 2007 à 2010.

Le télescope Antares est constitué de 885 « yeux » qui s’égrènent par groupe de trois le long de 12 lignes souples de 450 mètres de haut. Une large partie de son électronique et de son informatique à été réalisée par les équipes du CEA-Irfu. Ces lignes, plus hautes que la tour Eiffel, sont ancrées aux fonds marins sur un espace équivalent à 4 terrains de football.

Depuis 2007, la collaboration Antares a accumulé des milliers d’événements, construisant ainsi peu à peu une carte du ciel qui continue à se peupler au rythme de la détection des neutrinos atmosphériques.

Dans ce grand nuage de points, la recherche de neutrinos émis loin dans l’Univers peut débuter : une source cosmique doit produire une accumulation très localisée, qui ne peut être attribuée aux seuls neutrinos atmosphériques.

Aucun excès significatif n’a encore été détecté, mais la prise de données se poursuit. D’autres énigmes scientifiques sont étudiées, au travers de la quête de particules exotiques reliques du big-bang, ou de la recherche d’accumulation de matière noire au centre du Soleil.

En savoir plus sur cette information.

Le description d'Antares sur le site de l'Irfu.

Le site de l'Irfu : http://irfu.cea.fr