b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La science pour tous > Conférences Cyclope > En vidéo : Vers un nucléaire durable - Les sytèmes du futur

En vidéo : Vers un nucléaire durable - Les sytèmes du futur

21/09/2010

20h00, INSTN Saclay

Par Christophe Béhar, Directeur de la Direction de l'énergie nucléaire du CEA

 

Pour faire face aux besoins croissants en énergie, à l'épuisement progressif des ressources fossiles et à la logique de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de plus en plus de pays souhaitent se tourner vers l'énergie nucléaire. Aujourd'hui elle assure 16% de la production mondiale d'électricité, avec plus de 400 réacteurs en fonctionnement. 57 réacteurs sont actuellement en construction et de l'ordre de 130 sont prévus, ce qui augmentera significativement la puissance nucléaire installée dans le monde.

Le nucléaire est-il en mesure de satisfaire sur le long terme une demande d'énergie qui ne cesse d'augmenter ? Les ressources en uranium ne sont pas inépuisables et le marché pourrait se tendre vers le milieu du XXIe siècle. Inscrire le nucléaire dans une perspective de développement durable suppose de développer une nouvelle génération de réacteurs capable de préserver ces ressources. Durables, compétitifs, sûrs et fiables, résistants à la prolifération et aux agressions: tels sont
les enjeux de ce qu'on appelle « la quatrième génération ».

Consciente des enjeux, la France travaille sur un projet de prototype de réacteur à neutrons rapides, qui réponde à ce cahier des charges et qui pourrait être mis en service à l'horizon 2020. Après une première phase de R&D (Recherche et Développement), le coup d'envoi de la phase technique du projet vient d'être donné, avec 650 millions d'euros alloués au CEA, dans le cadre du programme d'investissements d'avenir, pour la réalisation d'un prototype de réacteur à neutrons rapides refroidi au sodium baptisé ASTRID (Advanced Sodium Technological Reactor for Industrial Demonstration).