b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La science pour tous > Actualités > Il n'y a pas de neiges éternelles dans l'espace !

Il n'y a pas de neiges éternelles dans l'espace !

07/09/2015

L'eau gelée des comètes reste-t-elle éternellement une neige ou glace fraîche ?

Pour répondre à cette question des chercheurs de l’Iramis au CEA-Saclay ont irradié de la glace fraîche et cristallisée par des ions lourds de très grande énergie. ​Ils ont ainsi montré que la glace, quel que soit son état initial, évolue vers un état amorphe et compact.

Sur Terre, les couches de neige fraîche se transforment lentement en glace compacte, sous l'influence du vent, des variations de température ou de l'humidité. Mais dans l'espace interplanétaire, l'eau gelée sur les satellites planétaires et les comètes reste-t-elle éternellement une neige ou glace fraîche ?
Pour connaître l’influence de l’impact des ions lourds, une fine couche de glace refroidie à quelques kelvins a été soumise à des flux variés, produits par l'accélérateur d'ions lourds du Ganil à Caen. Les effets de l’irradiation – l’évolution structurale de la glace ainsi que le nombre de molécules d’eau relâchées par pulvérisation – ont été étudiés par spectrométrie infrarouge. Quel que soit son état initial, la glace évolue vers un état amorphe et compact. Près de dix mille molécules sont « éjectées » à chaque impact ionique.
Ces travaux sont le fruit d'une collaboration menée entre l'Iramis au CEA-Saclay, le Ganil (Caen), l’Institut d’astrophysique spatiale (Orsay), l’Institut de physique nucléaire d’Orsay et l’Université catholique de Rio de Janeiro.

 
 

Pour en savoir plus :

L'article sur le site de l'Iramis