b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La science pour tous > Actualités > La science en marche, édition 2017

La science en marche, édition 2017

07/12/2016
Une formation "enseignants" au CEA-Saclay

Les 6, 7 et 8 février 2017 à Saclay, le CEA propose aux enseignants une immersion dans le monde de la recherche « en train de se faire ».

Nous proposons aux enseignants du secondaire une immersion dans le monde de la recherche autour des thématiques "Santé", "Séismes", "Matière" et "Infiniment petit à l’infiniment grand", les 6, 7 et 8 février 2017 (1ère semaine des congés de la zone C).
Vous participerez à des ateliers, visiterez des laboratoires, rencontrerez des chercheurs et recevrez des ressources à exploiter en classe : TP, animations, résultats d’expériences...

Cette formation est gratuite mais le nombre de places est limité.

Inscrivez-vous sur le site du CEA

 

Programme

 

Lundi 6 février

8h45 : Accueil café à NeuroSpin, centre de recherche en neuro-imagerie

9h00 : Présentation du CEA, Xavier Clément, directeur de la communication et porte-parole du CEA

9h30 : Les ambitions de la formation « La science en marche », Stéphane Sarrade, Directeur de Recherches au CEA dans le domaine de la Chimie Verte et Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA

10h00 : « L’exploration du cerveau par IRM (imagerie par résonance magnétique nucléaire) » ou comment obtenir des images plus fines avec des champs magnétiques plus intenses, Nicolas Boulant, physicien à NeuroSpin

11h00 : Visite en 2 groupes de NeuroSpin et des systèmes d’imagerie utilisant des champs allant de 3 Tesla à 17,65 Tesla

12h15-13h45 : Déjeuner-buffet au CEA. Échanges avec les chercheurs

14h00-17h30 : Démonstrations en laboratoire au département de physico-chimie

  • L’Europium, un ion complexé ?
    Analyse en laboratoire par différentes techniques (spectrométrie de masse, infrarouge et fluorescence) de l’europium et de son complexe avec une molécule organique. Diane Lebeau et Denis Doizi (Laboratoire de Radiolyse et de la Matière organique).
  • Des analyses chimiques et isotopiques de haute précision pour le nucléaire. Visite de l’installation Actineo dédiée à l’analyse de matériaux et combustibles irradiés en boîtes à gants. Ces mesures sont notamment essentielles pour comprendre les réactions de fission qui ont lieu dans les réacteurs. Michel Aubert, Mylène Marie et Thomas Vercouter (Laboratoire de développement Analytique Nucléaire, Isotopique et Elémentaire)
  • La recherche nucléaire appliquée à l’exploration spatiale
    Analyses chimiques par laser en temps réel et à distance : la LIBS avec les résultats des analyses de ChemCam sur Mars, Jean-Baptiste Sirven, Jean-Luc Lacour et Céline Quéré (Laboratoire de développement Analytique Nucléaire, Isotopique et Elémentaire)

 

 

Mardi 7 février
8h45-12h45 : Démonstrations à l’IRAMIS (Institut Rayonnement Matière de Saclay)

  • Présentation de l’Institut et des outils utilisés pour la nanoscience, Luc Barbier, Responsable communication de l'Institut Rayonnement Matière de Saclay
  • « Des films minces moléculaires pour des capteurs photovoltaïques organiques performants », Ludovic Tortech, (Laboratoire d’Innovation en Chimie des Surfaces et Nanosciences et maître de conférences à l’Université Pierre et Marie Curie)
  • Histoires de ruptures : du nanomètre aux tremblements de Terre, avec la physique statistique, Daniel Bonamy (Laboratoire des Nano-Objets et Systèmes Complexes)
  • À la lumière des nano-structures ou comment concentrer la lumière au-delà de la limite de diffraction, Céline Fiorini (Laboratoire d’Électronique et nanoPhotonique Organique)

13h00-14h00 : Pause sandwichs avec les chercheurs

14h15-14h45 : « La chimie verte », Stéphane Sarrade, Directeur de Recherches au CEA dans le domaine de la Chimie Verte

15h00-17h30 : Visite du laboratoire EMSI (Etudes de Mécanique SIsmique) : Le laboratoire poursuit deux grands objectifs : comprendre le comportement sismique de diverses installations, équipements et composants et réduire les conséquences des séismes sur celles-ci. L’équipe du laboratoire dispose de deux moyens de natures différentes pour mener à bien leurs études : d’une part la plateforme d’essais Tamaris, composé entre autre de 4 tables vibrantes et d’autre part, d’un code de calcul spécifique, CAST3M.Rencontre et échanges avec les scientifiques du laboratoire.

 

 


Mercredi 8 février
8h45-13h00 : « L’infiniment petit » avec l’IRFU (Institut de Recherche sur les Lois fondamentales de l’Univers)

  • Présentation de l’Irfu

Les détecteurs : des yeux pour débusquer les particules

  • Fonctionnement et applications des détecteurs gazeux, Fabien Jeanneau, physicien au CEA
  • Laboratoire pour des grands détecteurs Micromegas pour l’expérience ATLAS du LHC au CERN, Esther Ferrer-Ribas et Stephan Aune, physiciens au CEA
  • Projet didactique en direction des lycées : Tomomu, un téléscope portable pour la tomographie muonique, Simon Bouteille et Alice Mounissamy

Outils multimédia pour la médiation scientifique

  • Innovations numériques pour la culture scientifique : MOOC, webdocumentaires et sites contributifs par Vincent Minier
  • Projection d’un extrait du film « La vallée de la stabilité » sur les noyaux des atomes et ses constituants, commentaire d’un extrait mettant en exergue la radioactivité et la fission par Stefano Panebianco, physicien au CEA

Conférence d’Etienne Klein sur la transmission des sciences

  • « Pourquoi enseigner les sciences ? »

13h15-14h15 : Pause sandwichs à l’IRFU avec les chercheurs, écrans avec les webdocs en démonstration
14h30-17h30 : « L’infiniment grand » animé par Roland Lehoucq, astrophysicien au Service d’astrophysique du CEA

  • Rudiments de relativité restreinte et de relativité générale
  • Démonstrations avec une caméra infrarouge

17h45 : « le verre de l’amitié » avec l’ensemble des scientifiques qui ont participé aux 3 jours de formation
18h15 : Départ du car pour Paris