b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La recherche > Actualités scientifiques de Saclay > Le télescope spatial Herschel révèle comment les galaxies donnent naissance aux étoiles

Le télescope spatial Herschel révèle comment les galaxies donnent naissance aux étoiles

13/09/2011

Les observations effectuées sur le télescope spatial Herschel de l’ESA, auxquelles ont participé les chercheurs de l'Irfu à Saclay, montrent que les collisions entre galaxies ne jouent qu’un rôle secondaire dans le processus de formation des étoiles. Leurs observations permettent de dégager un mode de formation stellaire universel et une relation finalement très simple : plus une galaxie contient du gaz, plus elle donne naissance à des étoiles.

Ces deux images obtenues par le télescope Herschel sont les plus profondes du ciel infrarouge lointain jamais réalisées.

Les résultats programme de recherche international GOODS-Herschel qui réunit, côté français, des chercheurs du CEA-Irfu du CNRS, et des universités Pierre et Marie Curie, Paris Diderot, Paris-Sud et de Provence , soutenus par le CNES , décrivent un scénario de l’évolution des galaxies moins tourmenté que ne le pensaient les scientifiques.

En superposant des résultats obtenus dans l’infrarouge avec les observations faites dans d’autres longueurs d’ondes , les chercheurs ont découvert que le processus de collision entre galaxies serait un phénomène minoritaire pour ce qui concerne la création de nouvelles étoiles. Ces observations permettent de dégager un mode de formation stellaire universel et une relation finalement très simple : plus une galaxie contient du gaz, plus elle donne naissance à des étoiles. « Les collisions sont nécessaires à la production de taux élevés d’étoiles seulement dans les galaxies qui n’ont plus assez de gaz », explique David Elbaz. Cela s’applique aux galaxies actuelles qui, après avoir formé des étoiles pendant plus de 10 milliards d’années, ont utilisé la plupart de la matière première gazeuse.

Les productions d’étoiles issues de la fusion de galaxies, très localisées et dans le temps et dans l’espace, tiennent finalement un rôle assez anecdotique dans le processus de formation des étoiles. Ces phénomènes violents sont davantage une exception qui confirme la règle, qu’un scénario concurrent au processus de formation dit « normal », beaucoup moins chaotique.

Pour en savoir plus sur les formations d'étoiles : le fait marquant en ligne sur le site de l'irfu .

Le site de l'Irfu: http://irfu.cea.fr/