b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La recherche > Actualités scientifiques de Saclay > Les forêts anciennes ne doivent plus être ignorées dans les bilans carbone

Les forêts anciennes ne doivent plus être ignorées dans les bilans carbone

11/09/2008

Une étude internationale à laquelle a participé une équipe du LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) révèle que les bilans carbone de la planète doivent prendre en compte les forêts anciennes qui accumulent de grandes quantités de carbone au fil des siècles. Or, les forêts anciennes n'avaient pas été incluses dans le protocole de Kyoto. Ces résultats sont publiés le 11 septembre 2008 dans la revue Nature.