b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La recherche > Actualités scientifiques de Saclay > Lorsque l'expansion de l'Univers ralentissait

Lorsque l'expansion de l'Univers ralentissait

15/11/2012

Un groupe de chercheurs composé en partie de physiciens de l'Irfu à Saclay a effectué la première mesure du taux de l’expansion de l’Univers jeune, âgé de seulement trois milliards d’années, alors que la gravité freinait encore son expansion, avant que celle-ci soit accélérée par l’Énergie Noire. Ils ont utilisé pour cela une nouvelle technique permettant de dresser une carte en trois dimensions de l’Univers lointain.

Alors qu'il était au début de son histoire, l’Univers a vu son expansion se ralentir de façon continue sous l'effet de la gravitation de matière et de la radiation. Mais depuis cinq milliards d'années, ce comportement s'est inversé : l'expansion s'est mise à accélérer, sous l'effet d'une mystérieuse force répulsive produite par "l'énergie sombre". Des expériences en cosmologie ont permis d’observer cette période d'accélération récente, mais jusqu'ici pas la décélération primitive de l’Univers. Réussir à mesurer cette décélération exige de remonter aux premiers milliards d’années de son histoire, de remonter loin dans le temps, donc d’observer loin dans l’espace. Pour cela, des galaxies ne suffisent plus : à des distances aussi élevées, leur luminosité devient trop faible.

Les chercheurs de la collaboration Sloan Digital Sky Survey, composée notamment de chercheurs de l'Irfu à Saclay se sont donc intéressés aux quasars, des astres lointains et extrêmement brillants. Les physiciens de l'Irfu se sont spécialisé dans la recherche, l'étude et la sélection des quasars à observer. Le premier catalogue de la collaboration a été publié mi-octobre et contient 89 000 quasars. Ce sont ces nouvelles données qui ont permis de connaitre la vitesse d'expansion de l’Univers à un moment où elle était diminuait encore.

 
 

Pour en savoir plus :

L'actualité complète sur le site du CEA

Le site du projet Sloan Digital Sky Survey

L'article scientifique sur le site arxiv

La page du groupe BAO à l'Irfu