b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La recherche > Actualités scientifiques de Saclay > Miroir extrême : développement de miroirs adaptés à des impulsions lumineuses extrèmement brèves

Miroir extrême : développement de miroirs adaptés à des impulsions lumineuses extrèmement brèves

25/05/2011

Le groupe Attophysique de l’Iramis à Saclay vient de participer au développement de miroirs d’un nouveau genre, adaptés à des impulsions lumineuse d’une centaine de milliardièmes de milliardièmes de secondes.

Le laser Luca à Saclay: Ses impulsions d’une durée de 50 femtoseconde interagissent avec un gaz pour produire des harmoniques d’une centaine d'attosecondes. Crédit: PF.Grosjean/CEA
 

Ces impulsions d'une centaine d'attosecondes rayonnent dans l’extrême-ultra-violet et le domaine des rayons X. Pour les utiliser, il faut donc disposer d’optiques, et plus particulièrement de miroirs, très spécifiques. Cependant, les techniques éprouvées pour créer des miroirs dans le domaine visible ne s’appliquent plus dans les domaines extrême-ultra-violet et X

Dans ce but, l’équipe du Laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’Optique et le groupe Attophysique de l’Iramis ont développé des miroirs attosecondes, conçus selon un schéma original de multicouches à trois matériaux en utilisant la source attoseconde du laser LUCA au CEA-Saclay.

 
     
 

Pour en savoir plus sur ces miroirs, la version numérique de « brèves de l’Iramis » n°198.

Pour en savoir plus sur l’atto-science.