b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

Mur sur écoute

21/07/2014

Sous un soleil de plomb, ils auscultent le béton : une trentaine de chercheurs issus de 8 organismes réalisent au CEA-Saclay des mesures « non destructives » sur un mur âgé d’une trentaine d’années. Cette campagne s'est déroulée du 15 au 18 juillet et s’inscrit dans le cadre du projet Evadeos.

L’objectif du projet ANR Evadeos (Evaluation non destructive pour la prédiction de la dégradation des structures et l’optimisation de leur suivi) est de mieux comprendre les phénomènes de vieillissement des ouvrages en béton dans le génie civil, de mettre au point des modèles prédictifs qui permettront aux gestionnaires d’ouvrages (organismes HLM, sociétés autoroutières, industriels …), et de planifier la maintenance de leur parc en priorisant les chantiers.

 

Techniques électromagnétiques, électro-chimiques, ultra-sons…, chaque équipe vient avec son approche et son matériel pour étudier l’état de dégradation du mur, détecter les points de fragilité, le niveau de porosité. Les résultats sont ensuite comparés aux analyses obtenues après carottage, de manière à déterminer les techniques les plus performantes. Ces résultats seront

fournis à des équipes de modélisateurs qui intégreront ces données pour mettre au point des outils d’aide à la décision.

 

Mobilisé par le Département de Physico-chimie de la Direction de l’énergie nucléaire, le centre CEA de Saclay s’est organisé pour mettre à disposition de ces équipes le mur de l’une de ses installations. Avoir accès à des ouvrages en béton de cet âge, bien conservés et disponibles sur une durée longue n’est pas si aisé pour cette communauté de chercheurs… en particulier lorsque le carottage vient prendre le relais des techniques de contrôle non destructif.

 
 

Les organismes participant au programme Evadeos: INSA Toulouse, Univ. Bordeaux, Univ. Aix Marseille, IFSTTAR, Univ. Nantes, École Centrale de Lille, EDF, CEA.