b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La science pour tous > Actualités > Pas assez de données pour s'étonner

Pas assez de données pour s'étonner

27/07/2016
Petite leçon de statistique au LHC

À la fin de l’année dernière, Atlas et CMS ont annoncé avoir observé un léger excès au-dessus du « bruit de fond » à une masse proche de 750 GeV. Les mesures que vont réaliser ces 2 expériences au long de l’année 2016 doivent permettre de déterminer si cet excès est une simple fluctuation statistique ou la manifestation d’une particule inconnue qui ouvrirait l’ère d’une toute nouvelle physique.
En amont des résultats et pour vous permettre de suivre le suspense des avancées du LHC, une chercheuse de l’expérience Atlas vous propose de mieux appréhender l’interprétation statistique des mesures. Qu’est-ce qu’une « fluctuation statistique » ? Qu’entend-on par 2, 3 ou 5 sigmas? Si la « bosse » observée venait à se dégonfler, que cela signifierait-il ?