b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La recherche > Actualités scientifiques de Saclay > Quel rôle jouent les ions métalliques dans la maladie d’Alzheimer ?

Quel rôle jouent les ions métalliques dans la maladie d’Alzheimer ?

17/01/2013

Des chercheurs du l'institut iBiTeC-S du CEA-Saclay viennent de publier une monographie sur des mécanismes moléculaires liés à la maladie d’Alzheimer. Ce travail devrait aider à savoir si les fortes concentrations observées de certains ions métalliques sont à l’origine des plaques amyloïdes qui caractérisent la maladie d'Alzheimer, ou bien en sont le résultat.

Plaques amyloïdes observées en fluorescence ©Inserm

La maladie d’Alzheimer est caractérisée par le dépôt de plaques amyloïdes extracellulaires, constituées principalement de peptide amyloïde-ß (Aß) et contenant de fortes concentrations d’ions métalliques (Cu, Zn, Fe). Les ions métalliques sont-ils à l’origine de la formation des plaques amyloïdes ou se retrouvent-ils piégés dans ces plaques ?

En d’autres termes, sont-ils la cause de cette agrégation ou un effet ? Pour répondre à cette question, il est nécessaire de repérer les sites de fixation des ions cuivre sur le peptide Aß. Les nombreuses analyses retrouvées dans la littérature divergent sur la localisation de ces sites. Des chercheurs de l'institut iBiTeC-S du CEA-Saclay ont publié une revue exhaustive de toutes les études concernant ces sites de fixation.

 
 

Pour en savoir plus :

L'actualité sur le site de la Direction des sciences du vivant du CEA

Des détails sur la coordination des ions Cu(II) à différentes séquences du peptide amyloïde-beta

La publication dans Coordination ChemistryReviews