b1
   ENGLISH
 Contacts  
 Accès
 

> Accueil > La recherche > Actualités scientifiques de Saclay > Vers l'électrocardiogramme à distance

Vers l'électrocardiogramme à distance

03/05/2011

Les chercheurs de l'Iramis à Saclay mettent au point une technique nouvelle d'électrocardiographie sans contact, basée sur des capteur de champ magnétique ultrasensibles.

La mesure de l’activité électrique cardiaque permet de suivre le fonctionnement dynamique du cœur. Habituellement mesuré à l’aide d’électrodes, lors d’un examen d’électrocardiographie (ECG), cette activité peut également être étudiée grâce à la composante magnétique induite par la circulation des courants cardiaques.On parle alors de "magnétocardiographie" (MCG).

L'ultra-sensibilité des nouveaux capteurs magnétiques réalisés par les chercheurs de l'Iramis à Saclay vont contribuer à faire émerger cette technique, qui présente l’avantage d’être sans contact, ne nécessite pas la pose d’électrodes, et permet une imagerie dynamique du cycle cardiaque.

Représentation schématique d’un capteur mixte : quatre éléments à magnétorésistance géante (GMR, en bleu foncé) sont disposés sur la constriction d’une boucle supraconductrice (en bleu clair). La variation de tension (et donc de résistance) des GMR dépend du champ magnétique appliquée à la boucle. La constriction fait environ 5 µm de large et la boucle a une dimension de côté d’environ 20 mm.

Pour en savoir plus : le site de l'Iramis